Enterolobium cyclocarpum (Jacq.) Griseb., Fabaceae

Enterolobium cyclocarpum - feuille
Enterolobium cyclocarpum - fruit

Nom local : Zorèy kaf (oreille cafre), Guanacaste, chorejas. / Origine : Amérique centrale.

Utilisations traditionnelles

Amérique du Nord : hallucinogène, purgatif, maladies de la peau, aphrodisiaque.

Mexique : toux, bronchite, rhume, asepsie de la peau, guérir les grains et les boutons de la peau, diminution du glucose dans sang, diarrhée, pour une bonne digestion, dépuratif.

Nigeria : hémorroïdes.

Que dit la science ?

Anthelminthique, antibactérien, anticancer (cervical, sein), anti-carcinome, antiœdème, anti-HIV, anti-inflammatoire, antileucémique, antimalarial, anti-mélanome, antinociceptive, antipaludéen, antitumeur, antiviral, apoptotique (mort cellulaire programmée), cytotoxique, inhibiteur phospholipase A2 (anti-inflammatoire), inhibiteur de la synthèse de prostaglandines (anti-inflammatoire), hypoglycémique, antidiabétique, antihyperlipidémique (réduit le taux de lipide dans le sang), analgésique, antioxydant.

Antifongique (pour plantes), hémolytique (détruit les globules rouges du sang), spermaticide, insecticide (termite), larvicide, herbicide.

Hépatoprotecteur, immunosuppresseur, prévention des maladies cardiovasculaires.

Toxicité : aucune connue à ce jour, cependant éviter les graines (risque de photosensibilisation = peau sensible aux UV).

Description botanique

Arbre. Pouvant atteindre 40 m. Tronc gris. Feuille composée, bipennée, alterne, stipule. Fleur blanche, petite. Fruit gousse, forme d’une oreille, non déhiscent (ne s’ouvre pas).