Datura inoxia Mill., Solanaceae

Datura inoxia - fleur
Datura inoxia, fruit

Nom local : Herbe à Sitarane, Datura, Trompette des Anges. / Origine : Amérique centrale.

Utilisations traditionnelles

Amérique du Nord : hallucinogène, purgatif, maladies de la peau, aphrodisiaque, collyre.

Analgésique, antispasmodique, hallucinogène, hypnotique, narcotique, anciennement un antidouleur, traitement de la folie, fièvres avec catarrhe (inflammation d’une muqueuse avec hypersécrétion de ses glandes), diarrhée, maladies de la peau, trouble de la personnalité schizoïde (retrait social), antiémétique, épilepsie, troubles respiratoires.

Que dit la science ?

Troubles du système digestif, purgatif, mal des transports, troubles de l’appareil génito-urinaire, libido, aphrodisiaque, infections de la peau, troubles mentaux, troubles de la grossesse, accouchement, troubles post natal, troubles du système respiratoire, troubles sensoriels, troubles épithéliaux (peau).

Allélochimique (affecte la croissance, la santé, le comportement, ou la biologie de population d’une autre espèce), anti-aflatoxine (toxine cancérigène produite par des champignons), anti-arythmique, anti-bradycardique (rythme cardiaque plus lent que la normale), anti-cholinergique (s’oppose à l’action de l’acétylcholine), antidote, anti-hoquet, anti-VIH, anti-inflammatoire (oreille), antimalarial, antiparkinsonien, anti-tumeur, antiulcère, anti-vertige, antiviral, sédative, tachycardie, fongicide.

Toxicité : cytotoxique, la dose toxique est très proche à la dose médicinale, éviter une utilisation prolongée.

Description botanique

Herbe. Pouvant atteindre 2m. Tige couverte de poils fins. Feuille simple, entière ou sinuée, alterne, hélicoïdale. Fruit capsule recouvert d’épines.